Team building à travers l'intelligence émotionnelle

Qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle ?

En 1990, Peter Salovey et John Mayer désignent l’intelligence émotionnelle comme étant « l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres ».

Ainsi l'intelligence émotionnelle est un ensemble d’aptitudes émotionnelles et sociales influençant la façon dont :

. nous percevons nos émotions et nous les exprimons

. nous développons et maintenons des relations sociales

. nous agissons dans la difficulté

. nous utilisons les informations émotionnelles de façon efficace et appropriée ​

 

Autrement dit, développer son QE (quotient émotionnel), c’est penser, décider, et manager autrement. ​

 

Pourquoi l'associer au team building ?

De plus en plus d'entreprise se préoccupent de l'équilibre entre bien-être au travail et performance.

En quoi est-ce lié à l’intelligence émotionnelle ? Le lien est incontestable. Divergence de points de vue en réunion, fort caractère de son manager, susceptibilité d'un collègue : il suffit de vivre l'une de ces situations pour se rendre compte de l’impact direct des émotions sur toute relation et action humaine.

L’Intelligence Émotionnelle est aujourd’hui au cœur du bien-être et de la performance. Elle permet d’agir et réagir de façon mieux adaptée, quel que soit le contexte professionnel en permettant d’entretenir de bonnes relations sociales. Une bonne conscience de notre impact sur les autres et une capacité à réguler positivement cet impact sont des gages d’une grande aptitude à collaborer et à véhiculer un esprit de groupe ou d’équipe.

«IQ gets you hired, EQ gets you promoted» : ce slogan bien connu montre l’importance de l’intelligence émotionnelle pour développer sa performance sur le long terme. Chacun peut facilement faire un diagnostic pour connaître ses propres compétences émotionnelles et avoir conscience de ses forces et ses défis, c’est-à-dire mieux comprendre comment nous nous comportons lorsque nous sommes à l’aise et lorsque nous sommes sous pression, et bien évidemment comment développer ses axes d'améliorations. Par exemple, on va pouvoir s’intéresser à contrôler ses impulsions, à la résolution de problème, sa tolérance au stress, et son indépendance aux autres pour agir et décider. ​

En mettant l'accent sur l'intelligence émotionnelle lors d'un team building, on renforce ainsi d'une part les soft skills (voir ci-dessous les 15 compétences associées à l'intelligence émotionnelle), et d'autre part la cohésion d'équipe à travers un mode de communication plus adapté et prenant en compte les émotions.

 

Le team building est-il associé à une démarche EQ-i ?

Facteur clé de la performance, l’intelligence émotionnelle est au cœur de la démarche EQ-i. ​

Le modèle comporte 5 échelles (perception de soi, expression individuelle, facultés relationnelles, processus décisionnel et gestion du stress) qui présentent chacune 3 sous-échelles. Au global, on y évalue 15 compétences qui sont liées, ce qui permet d'avoir une approche dynamique et de pouvoir agir concrètement sur ses compétences. Les applications sont nombreuses : leadership – compétences managériales – développement personnel – efficacité d’équipe – recrutement ​

En intégrant la démarche EQ-i au team building, chaque membre de l'équipe se voit remettre son rapport d'intelligence émotionnelle lui permettant de visualiser le niveau de ces compétences émotionnelles et sociale afin d'être totalement embarqué lors de la journée d'animation en équipe.

 

L’EQ-i est un instrument de type « B », c’est-à-dire qu'il ne peut être administré et débriefé que par des professionnels certifiés, qui ont suivi un cursus de formation et d’évaluation sur leur capacité à comprendre et lire les résultats de l’EQ-i.

Les instruments de type « B » garantissent les points suivants :

- La fiabilité : les résultats doivent être cohérents et reproductibles (ce qui veut dire que si vous administrez le test à une personne cette semaine et à nouveau le mois prochain, les résultats seront quasiment identiques) .

- La validité : implique que la compétence évaluée est bien conforme à la définition de la compétence en question. Le résultat en empathie par exemple mesure bien l’empathie de la personne évaluée.

- L’échantillon normatif : les résultats correspondent toujours à une comparaison avec un groupe normatif d’au moins 500 personnes (différentes options de comparaison existent, comme par catégorie socio-professionnelle, ou âge et genre par exemple).

La recherche scientifique : l’EQ-i repose sur la recherche scientifique du Dr Reuven Bar-On. Le développement de l’EQ-i s’est déroulé en 6 phases sur une période de 17 ans. ​

 

Quelles sont les compétences développées au travers de l'EQ-i ?

PERCEPTION DE SOI

. L'amour-propre consiste à se respecter soi-même tout en comprenant et en acceptant ses propres points forts et points faibles. On associe souvent l'amour propre à des sentiments de force intérieure et de confiance en soi.

. La réalisation de soi correspond au souhait d'essayer constamment de s'améliorer et de s'impliquer dans la recherche d'objectifs personnels pertinents et significatifs, qui conduisent à une vie agréable et enrichissante.

. La conscience de soi émotionnelle comprend la reconnaissance et la compréhension de ses propres émotions. Elle inclut la capacité à différencier les subtilités inhérentes à ses propres émotions, tout en comprenant leur cause et l'impact qu'elles provoquent sur ses propres réflexions et actions, mais aussi sur celles des autres.

 

EXPRESSION INDIVIDUELLE

. L'expression émotionnelle consiste à exprimer ouvertement ses propres sentiments, que ce soit de façon verbale ou non verbale.

. L'affirmation de soi inclut la communication ouverte de sentiments, de croyances et de réflexions, mais aussi la défense de ses valeurs et droits personnels d'une façon acceptable au niveau social, non-agressive et non-destructrice.

. L'indépendance correspond à la capacité à rester autodirigé et libre de toute dépendance émotionnelle de la part des autres. La prise de décision, la planification et les tâches quotidiennes sont achevées de façon autonome. ​

 

RELATIONS HUMAINES

. Les relations humaines font référence aux compétences de développement et de maintien de relations mutuellement satisfaisantes, qui sont caractérisées par la confiance et la compassion.

. L'empathie consiste à reconnaître, comprendre et prendre en compte les sentiments des autres. L'empathie implique d'être capable d'exprimer votre compréhension d'un point de vue différent du vôtre, et de vous comporter de façon respectueuse envers les sentiments des autres.

. La responsabilité sociale correspond à une contribution volontaire à la société, aux groupes sociaux auxquels on appartient et, de façon plus générale, au bien-être des autres. La responsabilité sociale implique d'agir de façon responsable, de faire preuve d'une conscience sociale et de se préoccuper de la communauté dans son ensemble.

 

PRISE DE DÉCISION

. La résolution de problèmes correspond à la capacité à résoudre des problèmes dans des circonstances qui impliquent des émotions. La résolution de problèmes inclut la capacité à comprendre comment les émotions influent sur la prise de décisions.

. Le sens de la réalité correspond à la capacité à rester objectif en voyant les choses comme elles le sont vraiment. Cette capacité implique de reconnaître les moments où les émotions ou le parti pris d'une personne peuvent rendre cette dernière moins objective.

. Le contrôle des impulsions correspond à la capacité à résister ou à attendre avant d'exprimer une impulsion, une volonté ou une tentation d'action et implique d'éviter les prises de décision et les comportements irréfléchis. ​

 

GESTION DU STRESS

. La flexibilité consiste à adapter ses émotions, réflexions et comportements à des idées ou à des circonstances dynamiques, imprévisibles et inhabituelles.

. La tolérance au stress implique de s'adapter à des situations difficiles ou stressantes et d'admettre que chacun peut gérer ou influer de façon positive sur les situations.

. L'optimisme est un indicateur qui révèle l'attitude et la conception de la vie positives adoptées par une personne. Elle implique de rester optimiste et endurant, en dépit des déboires qui peuvent survenir occasionnellement. ​ ​

 

Vous êtes intéressés ?

Contactez-moi pour plus d'informations afin que nous construisions votre journée de team building sur mesure. ​

Benjamin FRIANT

Coach professionnel certifié

Paris, La Défense

07 67 88 63 46

contact@benjaminfriant.com

  • Black LinkedIn Icon
  • Black Facebook Icon

MERCI DE VOTRE CONFIANCE